Page d accueil

Spécialiste des nouvelles & commentaires

« Nous sommes 5 femmes qui avons été victimes des discours du féminisme néolibéral

« Nous sommes 5 femmes qui avons été victimes des discours du féminisme néolibéral. Quand nous avions 25 ans, chacune d’entre nous tenait publiquement les propos “sexe-positifs” qu’OllyPlum et toi tenez à l’heure actuelle. On se sent tellement cool à 25 ans à avoir lu Despentes, à lire les discours du STRASS, et à se dire qu’on réussira, nous, à sortir du piège de la sainte et de la pute, qu’on a le droit au plaisir, qu’on est assez forte pour surpasser tout ça.
Aujourd’hui, nous avons la trentaine. Nous souffrons de syndromes post-traumatiques après avoir été violentées, dégradées, frappées, et violées par des mecs de gauche qui défendent ces théories. Et nous prenons soin de femmes qui ont été frappées et violées, sans arriver à se défendre, à cause de ces théories. Pour nous toutes, les discours que tu défends à l’heure actuelle ont été un piège tendu par les prédateurs, et le bouclier qui leur sert à se défendre. »
14/05/2018
7 Commentaire:
Céline Bajac
04-05-2018, 21:40:45
J ai presque la cinquantaine et je combats via les tribunaux Pour le reste c est trop tard .
Christophe Rigotti
04-05-2018, 21:40:45
La puissance de ce texte m'a cloué !
Eddite Grand
04-05-2018, 21:40:45
La prochaine fois j attends la fin du petit dej pour lire ... brassée
Claire Salander
04-05-2018, 21:40:45
Le féminisme ”sexe-positif” est vraiment très fort dans son utilisation des femmes pour la défense de leur propre oppression : il a même adopté comme discours officiel "on doit écouter les concernées". En réalité, ce que nous y avons constaté est qu'on y "écoute les concernées" uniquement quand elles valident la domination. Dès qu'elles la dénoncent, on les renvoie soudain à des problèmes personnels ou interpersonnels. Pourtant, face au nombre de femmes ayant vécu des traumas et abus sous cette couverture, il est évident qu’on fait face à un schéma systémique et qu’on ne peut pas parler d’exceptions. La vérité, c’est qu’en quelques années seulement, les arguments du féminisme "sexe-positif" sont devenus une des principales armes des “porcs” : ils ont fait de la rhétorique de l'empowerment un terrible outil au détriment des femmes.
Orane Wenns
04-05-2018, 21:40:45
Excellent article qui résume vraiment bien la situation !
Charlotte Vallet
04-05-2018, 21:40:45
Alors je ne connaissais pas forcément le terme "sex positive" pour être honnête. Je partais simplement du fait que "les gens font ce qu'ils veulent entre adultes consentants et dans le respect de l'autre etc." qu'un "non est un non, même au court d'une...Xem thêm
Karin Bernfeld
04-05-2018, 21:40:45
Exact Gaëlle, comme dans cet entretien que nous avions eu avec Sporenda où j'expliquais que les puritains ce sont eux : http://www.isabelle-alonso.com/interview-de-karin-bernfeld/

Envoyer commentaire

Votre nom et prénom *

Email *

Votre avis *

Nouvelles connexes